Historique

J’ai « dansé les Fleurs de Bach » pour la première fois en 1995. Ce fût un enchantement, un coup de foudre !

Un peu d’histoire

Depuis des temps très anciens la danse et la musique ont permis de transmettre oralement les enseignements sacrés de toutes les grandes traditions du monde. Ce patrimoine est encore très vivant dans beaucoup de pays.

C’est Anastasia Geng- von Schwabe (1922-2002) qui a créé les danses des Fleurs de Bach dans les « années 80» à partir du patrimoine folklorique des pays baltes, en particulier celui  de son pays, la Lettonie.

Les peuples des pays Baltes, très proches de la nature, ont depuis toujours chanté et dansé pour célébrer les fleurs, les arbres, les saisons, les éléments et leurs nombreuses divinités, les « Dainas », «les Mères » les appelait Anastasia (le soleil, la terre, la lune, le tonnerre…). Les danses et chansons populaires accompagnaient  la vie quotidienne, les célébrations des solstices, des semailles et  moissons, les fêtes de mariages, les naissances, les grandes étapes de la vie. Ce folklore précieusement transmis de génération en génération a permis au peuple letton de résister pacifiquement et de conserver son  indépen­dance malgré les occupations étrangères successives au fil des siècles.

Anastasia n’a jamais créé une danse spécialement pour une fleur de Bach : « Les Fleurs et les Danses se sont à chaque fois rejointes dans des circonstances particulières. » écrit-elle en juillet 1992*.

Sa première danse pour une Fleur de Bach fût « Aspen ». Anastasia venait d’expérimenter le remède pour la première fois lorsqu’une amie l’a invitée à danser « la danse de Marga ». Pour Anastasia, les indications d’Aspen écrites par le Dr Bach étaient exprimées dans cette danse.

La naissance de chaque danse de Fleur a ainsi son histoire. Anastasia a créé les danses  des Fleurs de Bach de manière intuitive, sensitive, de façon assez comparable au Dr Bach lorsqu’il a découvert ses 38 fleurs : « Je me sens très inspirée quand je conçois des danses pour les fleurs de Bach à partir d’éléments de danses observées en Lettonie que j’associe à une musique qui jaillit spontanément. » écrit-elle*.

Les danses d’Anastasia sont toujours enseignées et dansées par des formatrices qu’elle a initiées.

C’est Martine WINNINGTON qui m’a transmis ces danses. Martine les  a apprises avec Anastasia au cours d’ateliers en Allemagne et en Suisse. Elle a ensuite œuvré pour organiser une formation d’enseignante pour travailler plus en profondeur avec Anastasia. Elle a créé des supports d’enseignement précieux, combinant les explications des chorégraphies, leur symbolique et les rattachant aux écrits du Dr Bach, comme le faisait déjà Anastasia. Aujourd’hui encore, elle poursuit son travail de transmission avec passion et une grande générosité, dans son jardin fleuri de Fleurs de Bach, à Yvonand, au bord du lac de Neuchâtel, en Suisse.

D’années en années, les danses ont évolué avec les groupes et les personnes qui les dansent. C’est ce que souhaitait Anastasia, qui, avec beaucoup d’humour,  parlait des évolutions des danses comme : « des variations de mon village ».

Créant son propre style, Martine a choisi ses propres musiques pour certaines chorégraphies d’Anastasia et a créé d’autres danses, pour le mélèze par exemple. Elle aime aussi à enseigner d’autres danses du monde célébrant la nature ou les éléments ou invitant à la gratitude, à la joie, à la méditation, à la cohésion du groupe…

Aujourd’hui, avec d’autres conseillères agréées* initiées également par Martine Winnington, nous avons à cœur de faire connaître plus largement les danses des Fleurs de Bach en France, pour poursuivre leur transmission à la suite d’Anastasia et de Martine, avec beaucoup de gratitude et un profond respect de l’esprit de leur travail. Deux stages pour honorer les Fleurs de Bach et le printemps sont prévus en mars et avril 2019.

*Danser les fleurs de Bach avec:

  • Laurence KLEITZ – Alsace – Soufflenheim.
  • Stéphanie DASPRES
  • Christelle KAZLUCK  – Chambéry – plus d’infos au 06 10 30 46 03.
  • Sylvie NICOT-CATHERINE – 27 LES VENTES – asso.cercles@sfr.fr
  • Marie ORTIGOSA – dans le 94 – plus d’infos au 06.07.38.02.96

 

Sources bibliographiques :

  • Documentation Martine WINNINGTON
  • Photo Anastasia GENG avec l’aimable autorisation de Martine Winnington